bio

Née à Saint-Ours dans la vallée de la Montérégie au Québec, Hélène Frédérick a vécu à Québec et à Montréal avant de s’installer à Paris en 2006. Elle a été libraire, critique et attachée de presse. Elle a publié un premier roman, La Poupée de Kokoschka, aux éditions Verticales (2010), sorti en poche au Québec dans la série « P » des éditions Héliotrope (2014). Forêt contraire, finaliste au prix des Libraires du Québec, a paru aux éditions Verticales (2014), puis également en poche chez Héliotrope (2015). Elle a écrit des fictions radiophoniques pour France Culture et France Inter. Un recueil de poèmes, Plans sauvages, a été publié en 2016 à Montréal chez L’Oie de Cravan éditeur (diffusé par Les Belles lettres en France). Elle est aujourd’hui lectrice-correctrice dans la presse et l’édition à Paris. Son troisième roman, La nuit sauve, paraîtra en février 2019 aux éditions Verticales.

Le blog qu’on retrouve ici est un carnet de notes diverses, tenu depuis une dizaine d’années : il mélange réflexions, poèmes, impressions, photos, et quelques actualités.

Vous pouvez lui écrire à cette adresse : helene . frederick @ yahoo . fr

 

  • Follow notes obliques on WordPress.com