bio

Née à Saint-Ours dans la vallée de la Montérégie au Québec, Hélène Frédérick a vécu à Québec et à Montréal avant de s’installer à Paris en 2006. Elle a été libraire, critique et attachée de presse. Elle a publié un premier roman, La Poupée de Kokoschka, aux éditions Verticales (2010), sorti en poche au Québec dans la série « P » des éditions Héliotrope (2014). Forêt contraire, finaliste au prix des Libraires du Québec, a paru aux éditions Verticales (2014), puis également en poche chez Héliotrope (2015). Elle a écrit des fictions radiophoniques pour France Culture et France Inter. Un recueil de poèmes, Plans sauvages, a été publié en 2016 à Montréal chez L’Oie de Cravan éditeur (diffusé par Les Belles lettres en France). Elle est aujourd’hui lectrice-correctrice dans la presse et l’édition à Paris. Son troisième roman, La nuit sauve, est sorti en février 2019 aux éditions Verticales et en poche aux éditions Héliotrope en 2020. Son prochain livre, Une grande maison, cette nuit, avec du temps pour discuter, paraîtra chez L’Oie de Cravan éditeur en novembre 2021.

Le blog que l’on trouve sur ce site est un carnet de notes diverses, tenu depuis une dizaine d’années : il mélange réflexions, poèmes, impressions, photos, et quelques actualités.

Vous pouvez lui écrire à cette adresse : helene . frederick @ yahoo . fr

  • Follow notes obliques on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :