Végétaux

1 avril 2007 § Poster un commentaire

Aux changements de saison, chaque fois c’est pareil depuis 1995, ces envies de forêt, de voir disparaître le béton.

Heureusement il y a eu le plus vieux platane d’Orient, les coquelicots blancs, les couples de canards en marche, le magnolia.

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Végétaux à notes obliques.

Méta