Passage

18 mai 2007 § Poster un commentaire


La compagnie d’une prétentieuse, s’il y a du bon vin, se supporte.

Amusant passage là où je ne suis pas, pour constater mon existence en négatif, et ce qu’il me reste.

Un mort-vivant, devant, portant un sac à roulettes à motif bovin. Puis une veste en velour impatiente de quitter le wagon.

Les gens rentrent chez eux. Moi aussi. Rue de *.

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Passage à notes obliques.

Méta