Genèse

18 janvier 2007 § 1 commentaire


Pour ce premier texte, cette avant-chronique (peut-être une sorte de préface), je voudrais formuler un souhait. Je voudrais tenir ces chroniques sans aucune fois quitter l’anonymat, sans tomber dans un piège difficile à éviter par les temps qui courent: je voudrais ne jamais faire de cet exercice une publicité de moi, ni laisser croire que ma vie est si intéressante qu’elle mérite d’être affichée.

Je voudrais créer ce petit espace pour simplement explorer, et autant mon territoire que le vôtre. Parce que ce temps d’exil dans un autre pays que le mien, dont j’ignore par ailleurs combien d’années il durera, m’incite à raconter, à chercher.

Peut-être êtes-vous aussi en exil ? Tout en étant chez vous ? Peut-être êtes-vous à la recherche d’une voix ou de quelque chose. Peut-être que le hasard vous mènera jusqu’ici. Peut-être nous croiserons-nous dans un instant, dans la rue, sans le savoir.

J’espère que nous prendrons plaisir à ces croisements.

§ Une réponse à Genèse

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Genèse à notes obliques.

Méta