corrections

2 novembre 2011 § Poster un commentaire

 

Vous avez besoin de construire un cône – mais une tension vous en empêche. Vous avez, vous aussi, un Altensam qui pèse. Lourd. Votre Altensam vous déchire. Mais sans le cône, nulle survie, nulle existence.

Vous voudriez que le cône s’impose à vous. Mais non. Il faut y travailler, le façonner, puisqu’il prendra la forme que vous lui donnerez. Sans l’action de vos mains, nulle forme. Un cône ne tombe pas du ciel, comme ça. Il faut le construire. La tension créée par votre Altensam doit servir à quelque chose. De cette tension seule peut naître une langue. Le cône où sera sacrifié votre Altensam sera votre survie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement corrections à notes obliques.

Méta