mon Réal (9)

1 octobre 2015 § 1 commentaire

 

C’est le soir, tard, sur la main. Ma rue préférée, peut-être la plus hétéroclite, la plus représentative de mon Réal en patchwork. Le menu offre des plats japonais et les haut-parleurs du Johnny Cash. Le serveur doit faire la moitié de mon âge, une casquette à l’envers vissée sur la tête. Des personnages apparaissent/disparaissaient de l’autre côté de la vitrine, sur le trottoir troué, dont un type pressant le pas, une pointe de pizza fumante entre les mains. Il retient par un doigt le bout mou qui menace de faire se déverser tout l’all-dressed par terre. Son but, enfin celui que j’imagine : arriver chez lui sa pointe de pizza encore chaude, s’ouvrir une bière et regarder tranquillement le match.

§ Une réponse à mon Réal (9)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement mon Réal (9) à notes obliques.

Méta