De la terre sous les ongles

4 juin 2007 § Poster un commentaire


On voudrait s’endormir le soir avec encore un peu de terre noire ou bien de terre glaise sous les ongles. Un film de sable sec sur les avant-bras. Des restes de la journée. Des preuves.

Des odeurs de corps, des corps puants de vie.

(Être si près du but qu’on ne le voit pas.)

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement De la terre sous les ongles à notes obliques.

Méta