noeud

29 août 2011 § Poster un commentaire

 

défaire la boucle :
la saisir et tirer
d’un coup bref, se dé-pendre
jeter un regard par-dessus le mur
s’assurer de ne plus y être
pour n’être ici        que vraiment là

paupières au crochet
par le givre
accrochées, ouvertes
pour de bon

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement noeud à notes obliques.

Méta