échappée

28 mai 2013 § 1 commentaire

 

ta main réfléchit mieux que toi
oublie jamais ça
une barque dérive mieux
libérée de son poids, détachée,
échappée des regards fous-fuyants
désertée du cadre
et pas bien assortie
au ciel blanc

tu fais comme ça, une fois ton arbre trouvé
tu le saisis bien, regarde : ras du sol, tu tires
secoues pour bien faire tomber la terre, que ce soit léger,
tu le prends, le javelot, tu le lances au plus loin de toi
et toute ta vie tu cherches
doucement
où il a pu tomber

 

§ Une réponse à échappée

  • Jack Rackam dit :

    j’espère que tu cherches, secouée, griffée, au fonds des âmes les arbres oubliés
    doucement
    de tes grands yeux
    en laissant les rives, et les barques glisser
    dans la pénombre
    j’espère que tu te perches au sommet des âmes, secouée, grisée,
    pour mieux trouver où t’enfouir… jeter les armes?
    plutôt libérée, détachée en soupirs

    je suis là, oublie jamais ça
    j’ouvre ma main, qui caresse mieux que moi
    je remets le javelot acéré
    au travers la mer et le temps
    et j’avale tes mots, lacéré

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement échappée à notes obliques.

Méta